Imprimer et gérer vos documents

Imprimer

Home » Printing & Imaging » Travailler sans support papier : utopie ou réalité ?

Travailler sans support papier : utopie ou réalité ?

Difficile de répondre à cette question. En effet, les nuances au sein des processus, la culture et l’histoire de votre organisation sont différentes de celles des autres organisations. De plus, si l’objectif visé est de réduire voire supprimer les impressions, comment allez-vous gérer les contenus numériques ?

De nombreuses entreprises souhaitent travailler sans support papier, mais peu d’entre elles ont réellement franchi le cap. Nous avons cependant observé quelques changements ces deux à trois dernières années, et nous constatons pour la première une réelle diminution du volume de papier. Mais cette tendance va-t-elle se poursuivre ? À l’heure actuelle, les documents importants sont bien souvent encore imprimés, uniquement parce que l’on trouve cela plus clair. Au bout du compte, le changement à long terme poursuivra malgré tout son petit bout de chemin, avec pour résultat une diminution du volume de papier. La numérisation est de plus en plus présente.

C’est pourquoi notre angle d’attaque ne se limite pas simplement à l’impression, mais prend en compte l’informatique d’une manière plus générale. Nous analysons l’impact de ce concept sur votre organisation, et intégrons également des thèmes comme Workplace & Mobility et Networking & Security. C’est là que réside l’avantage d’un partenaire informatique qui a l’impression dans le sang. Parvenir à réduire la quantité de papier est un travail permanent. Il s’agit d’un processus continu qui implique un changement de culture et l’apport des bons outils en vue de faciliter le travail sans support papier. Il est également essentiel de procéder à une évaluation et un rapport régulièrement. Enfin, ne vous contentez pas uniquement de diminuer l’utilisation de papier, mais envisagez plutôt quelles sont les possibilités pour exploiter pleinement les avantages de la numérisation. Chez ARP, nous voyons plus loin que les avantages financiers inhérents au concept de bureau sans papier, lequel implique évidemment une réduction des coûts si l’on imprime moins. Nous voyons également des avantages considérables au niveau de la sécurité, mais aussi de l’intérêt public (environnement).

Nous sommes en outre convaincus que l’ensemble du processus de travail sans support papier et de numérisation permet d’augmenter la productivité des collaborateurs, notamment parce que le partage des informations se fait de façon plus rapide, efficace et aisée.

Sécuriser les imprimantes : une nécessité ?

La réponse est claire et nette : « Oui ». Mais c’est loin d’être le cas dans de nombreuses organisations. Le manque de sécurisation des imprimantes, anciennes pour la plupart, est pour ainsi dire préoccupant. Les imprimantes n’étaient, jusqu’il y a peu, pas prises pour cible par les hackers, et le manque de sécurisation de ces dispositifs ne représentait dès lors pas un grand risque pour les organisations.

Malheureusement, le concept du maillon faible est également valable ici. Un MFP moderne se compose pratiquement des mêmes pièces et de la même puissance qu’un ordinateur, et est connecté en permanence au réseau de société. Ce qui fait d’un MFP mal sécurisé une cible facile pour des personnes malveillantes qui peuvent ainsi accéder à vos données.

Lorsqu’une société met en place une stratégie relative à la sécurité, cette dernière comprend les routers, switches, endpoints et dispositifs mobiles, mais les imprimantes sont encore bien souvent oubliées. Cette bonne vieille imprimante de réseau pourrait très bien devenir la cible des hackers. Simplement parce que la sécurisation de ces dispositifs ne fait pas partie des priorités.

Les imprimantes reçoivent régulièrement des données confidentielles qui regorgent d’informations précieuses à imprimer pour la direction. Ces données peuvent être interceptées et occasionner des dommages considérables aux organisations.

En accédant à une imprimante, les personnes malveillantes peuvent facilement s’emparer de la propriété intellectuelle. De nombreuses informations sont imprimées et peuvent ensuite être revendues à la concurrence. Sans oublier l’obligation de déclarer toute fuite des données qui implique que les moyens mis en œuvre pour lutter contre la fuite des données ainsi que le traitement légitime de celles-ci doivent être bien réglementés au sein de votre organisation. Sécuriser les imprimantes, une nécessité ? Absolument ! Est-ce compliqué ? Heureusement, pas tant que ça. Nous sommes là pour vous aider.

Contactez-nous pour que nous puissions vous conseiller

Sluit Menu